Toute l'actualité de WordPress

Vendredi 18 mars 2011 -

WordCamp Paris 2011 : samedi 14 mai à La Cantine

Il est plus que temps de l’annoncer : nous avons d’ores et déjà réservé La Cantine pour accueillir à nouveau le 4e WordCamp parisien !

Comme les années passées, ce sera en mode barcamp, donc non-conférence : les participants proposent des sujets, et chacun se réparti dans une salle pendant une heure pour discuter sur le thème, dans le but que tout le monde en ressorte en aillant profité des expèriences des autres. Vu le succès de l’idée l’année dernière, nous commencerons certainement la journée avec une petite conférence, avant de lancer le barcamp lui-même.

Comme toujours, nous allons nous efforcer de garder l’évènement gratuit… mais pour cela, il nous faut des sponsors, afin de payer la salle tout d’abord, et ensuite de pouvoir offrir de superbes t-shirts aux participants ! Nous avons déjà des sponsors intéressés, et nous les annoncerons en temps voulu, mais faites passer le mot : si votre société (ou une que vous connaissez) souhaite aider notre évènement à se monter dans les meilleurs conditions et se faire de la promotion auprès de la communauté francophone de WordPress, contactez-nous !

Les inscriptions seront bientôt ouvertes. Attention, La Cantine nous demande de ne pas dépasser les 100 participants, donc ça risque de partir vite !

A très bientôt pour plus de nouvelles sur ce WordCamp… et d’autres qui s’organisent ailleurs en France :)

Jeudi 10 mars 2011 -

Automattic lance l’extension JetPack

Il est rare que l’on consacre sur ce blog un article entier à une extension, mais celle-là comporte certaines spécificités qui en font un pas en avant intéressant pour tant la communauté WordPress qu’Automattic.

Lancée il y a quelques heures, l’extension Jetpack a été créée par les équipes de l’hébergeur WordPress.com (et donc, par Automattic) à destination de tous les blogs autonomes. Pour faire bref, cette extension permet à n’importe quelle instance auto-hébergée de WordPress de  profiter de la puissance du réseau de WordPress.com.

Un point de détail en passant : pour les connaisseurs, le nom « Jetpack » est déjà utilisé par un projet de Mozilla Labs. Matt Mullenweg prend le temps de préciser dans son article introductif qu’ils ont approché les équipes de Mozilla à propos du nom, et que les deux parties se sont entendues pour cohabiter pacifiquement. Certes, cela reste curieux…

L’idée de cette extension est de proposer les avantages de WP.com (aucune maintenance à faire, ajout constant de nouvelles fonctionnalités) aux utilisateurs de WP ayant choisi d’héberger eux-mêmes leur site — et donc de leur éviter certaines tâches laborieuses.

Jetpack relie donc votre installation de WP à l’infrastructure de serveurs de WP.com, et active automatiquement certaines des extensions les plus appréciées. Avec cette première version, les extensions proposées sont :

  • Gravatar Hovercards : permet d’obtenir plus d’informations sur un commentateur par le biais de son profil Gravatar ;
  • WordPress.com Stats : un outil de statistique simple à utiliser ;
  • Twitter Widget :affiche vos derniers tweets dans la barre latérale de votre thème ;
  • Shortcodes : permet d’ajouter facilement du contenu multimédia (YouTube, DailyMotion, Flickr, etc.) avec des codes simples d’usage ;
  • Shortlinks : crée automatiquement un mini-lien pour votre contenu, pour faciliter son partage ;
  • \LaTeX : permet d’utiliser ce fameux langage pour mettre en place des équations et expressions mathématiques ;
  • Sharedaddy : pour rendre votre contenu partageable en un clic, via un mail ou des réseaux sociaux ;
  • After the Deadline : grâce à ses algorithmes complexe, cette extension vous aider à améliorer votre écriture (et : oui, ça marche en français)

Pour simplifier, si vous utilisez déjà les version autonomes de ces extensions, vous gagnerez non seulement de ne plus avoir à vous soucier d’avoir les dernières versions (la mise à jour est directement prise en charge par Jetpack), mais vous récupérez également quelques fonctionnalités autrement réservées aux utilisateurs de WP.com (ne serait-ce que les liens courts wp.me).

A ces premiers widgets viendront s’en ajouter d’autres au fur et à mesure, dont certains pourront être payant ou requérir un abonnement, si l’on comprend les indications du site :

Jetpack itself is, and always will be free. Some individual features that Jetpack provides will be free, but others in the future may require payment. Installing Jetpack is free and requires no payment information.

Par ailleurs, chaque extensions est désactivable à l’envi.

Jetpack s’installe comme toute autre extension du dépôt de WordPress.org, en passant par l’installateur automatique. Une fois celle-ci activée, la dernière étape consistera à relier votre blog au réseau de WordPress.com, ce qui se fait très rapidement si vous y avez déjà un compte (par exemple afin de profiter de l’extension anti-spam Akismet), et en à peine plus de temps s’il vous faut en créer un pour l’occasion (gratuit).

Ceci fait, le menu de WordPress recevra une nouvelle entrée, juste sous le Tableau de Bord (et au-dessus de VaultPress, pour ceux qui s’en servent), vous donnant accès au tableau de bord de Jetpack :

De là, vous pourrez en savoir plus sur les différentes extensions disponibles, les activer/désactiver si besoin est, et pour certaines les configurer selon vos besoin.

La « money-quote » de ce nouveau composant de l’écosystème WordPress vient de Matt Mullenweg, comme il se doit :

If you’re on WordPress you’re part of the family, it shouldn’t matter if we host you or not.

Si que l’on peut traduire par : « Si vous utilisez WordPress, vous faites partie de la famille. Que vous soyez hébergé sur WordPress.com ou non ne devrait pas avoir d’importance. »

Mardi 8 mars 2011 -

L’hebdo WordPress : WordCamp Grand Sud – Gravatar – Facebook

Un WordCamp dans le sud de la France ?

C’est l’idée suggérée par Wolforg, membre actif de notre communauté francophone et membre depuis peu de l’équipe dirigeante de WPFR. Il propose un sondage afin de voir les avis sur la mise en place d’un WordCamp Grand Sud. N’hésitez pas à y répondre pour savoir si un WordCamp en province aurait des adeptes.

Appliquer le nouveau « Like » de Facebook sur WordPress

Le fameux bouton « Like » (« j’aime » en français) de Facebook a évolué récemment. Henri de 2803.fr nous explique comment intégrer les changements dans nos sites WordPress afin que Facebook ne pioche pas une image au hasard lorsqu’un lien sera aimé, par exemple.

Utiliser HTML 5 dans le contenu

Voici quelques explications afin d’utiliser HTML 5 dans le contenu de WordPress.

Hack pour les types de contenus personnalisés

Une méthode à suivre pour hacker les nouveaux types de contenus personnalisés.

Adopter un Gravatar

Petite piqûre de rappel pour celles et ceux qui ne connaitrait pas encore le service Gravatar qui permet de se créer un avatar personnalisé qui sera utilisé sur tous les sites compatibles avec cette fonctionnalité… Autant dire que de plus en plus de site WordPress le sont et les non WordPress s’y mettent aussi en masse. Merci à @rochdaniel de SEOMix pour l’info.

Un guide simple pour les formats d’article

Voici un guide simple à propos des nouveaux formats d’articles.

 

Mardi 1 mars 2011 -

L’Hebdo WordPress : WordPress 3.1 – HTML5 – Livre

Hebdo du soir, hebdo en retard… mais hebdo quand même !

Pour cette édition, la part belle est faite à WordPress 3.1 qui a fait l’actualité cette semaine. Mais tout d’abord quelques sujets WordPress divers et variés :

WordPress et le HTML5

Vous souhaitez vous mettre au HTML5 ? Pas de problème, essayez avec ce thème spécialement conçu pour cela : une version de TwentyTen nommé simplement Twenty Ten Five. Smashing Magazine détaille tout cela très bien.

Un livre sur le développement d’extensions

Ozh nous dévoile enfin son livre sur le développement d’extensions pour WordPress. Il y travaille activement depuis de nombreux mois.

40 thèmes pour patienter…

Vous vous apprêtez à sortir un site web et vous voulez faire patienter vos futurs visiteurs… voici des thèmes qui retiendront vos visiteurs et permettront le cas échéants d’enregistrer leurs coordonnées pour qu’ils puissent être avertis de la suite du développement du site.

Spéciale WordPress 3.1

Ils parlent de l’arrivée de WordPress 3.1

SEOMix, Johann Bleuzen et Presse-Citron : Ce ne sont pas les seuls bien sûr mais leurs articles sont intéressants et assez complets.

Désactiver la barre d’administration

Il existe diverses raisons qui font que la nouvelle barre d’administration peut être considéré comme gênante. Si c’est votre cas, il est possible de la désactiver. Pour cela, selon les cas, suivez la méthode qui vous convient.

Simple Tags à la mode WordPress 3.1

La plus célèbre des extensions permettant de gérer ses tags a procédé à une mise à jour pour devenir compatible avec WordPress 3.1. Par cette occasion les types de contenus personnalisés sont supportés. Merci Amaury pour cette mise à jour !

Requêtes multiples sur la taxonomie

Faire une recherche simultanée sur un tag et une catégorie pour trouver les articles qui se partagent ses 2 modes de tri était fastidieux jusque là… Le problème est résolu avec les « query multiple taxonomies« …

Vendredi 25 février 2011 -

Sortie de WordPress 3.1

Après de nombreux mois d’attente (et sans doute de tests), la nouvelle version majeure de WordPress a été mise en ligne il y a deux jours. Rassurez-vous, si cet article sort tardivement, la version française était, elle, aussitôt disponible en téléchargement et en mise à jour automatique.

WordPress 3.1 a été baptisé en l’honneur du guitariste Django Reinhardt (ce qui fera probablement sourire quelques pythonistes dans la salle).

Pas d’énormes révolutions pour cette version, mais des ajouts qui simplifient, une fois de plus, la vie du blogueur, et facilite la tenue d’un site. Voici les principales nouveautés.

Liens internes

L’interface d’ajout d’un lien à un contenu a été revue en totalité, et présente maintenant une option pour faire un lien vers une page de votre site. Vous pouvez lancer une recherche sur votre contenu sans devoir ouvrir un second onglet.

Barre d’administration

En place depuis longtemps sur WordPress.com, cette fonctionnalité arrive aujourd’hui sur la version autonome de WordPress. Par défaut, une barre contextuelle s’affiche en haut de votre blog, vous permettant d’accéder rapidement à votre interface d’administration, afin de modifier un article, d’en créer un nouveau, ou de lancer des mises à jour.

Pour ceux qui ne souhaitent pas avoir cette barre d’administration, ou qui souhaitent l’avoir également dans l’administration de WordPress, un réglage a été mis en place pour chaque utilisateur, sur sa page d’administration de profil : /wp-admin/profile.php .

Formats d’article

Nouveauté cette fois pour les concepteurs de thèmes, les formats d’articles permettent de désigner la manière dont un thème doit afficher un article donné. Par exemple, vous pourriez vouloir utiliser le format <em>par défaut</em> pour afficher titre et contenu, ou le format <em>En passant</em> pour ne pas utiliser le titre et n’afficher qu’un extrait. Dans les faits, cela permet de simplifier la création de blogs de type Tumblr et autres.

Administration du réseau

Pour ceux qui utilisent WordPress en mode multisite (ex WordPress MU), l’écran d’administration du réseau a été clairement séparé de celui du blog de l’administrateur, ce qui permet de rendre les choses plus claires.

Par ailleurs…

D’autres amélirations :

  • Les écrans présentant une liste de contenus peuvent désormais être triés par colonne, et paginés ;
  • Réécriture des outils d’import/export ;
  • Amélioration du support des types de contenus personnalisés (custom post types) ;
  • Amélioration des possibilités de requêtage sur les taxinomies et les champs personalisés ;
  • Rafraîchissement des couleurs de l’inteface d’administration.

Nous aurons l’occasion de revenir sur certaines nouveautés. En attendant, explorez les modifications indiquées sur le Codex, et mettez à jour votre blog — ainsi que ceux de vos amis !