Retour sur le WordPress Community Summit 2012

Le lundi 29 octobre s’est déroulée la première édition d’un évènement très particulier pour la communauté WordPress : le WordPress Community Summit.

Organisé principalement par Jane Wells et Andrea Middleton (responsables communautaire et WordCamp, pour simplifier) avec les autres membres de l’équipe de WordPress.org (et le soutien d’Automattic et de plusieurs sponsors), cette conférence avait pour but de réunir en un même lieu toutes les voix qui comptent au sein de la communauté internationale : les représentants des différentes équipes contribuant à WordPress (développement coeur, forums/docs, vérification des thèmes et extensions, évènements, etc.), les développeurs coeur de WP, et surtout les différentes « têtes d’affiche » de la communauté mondiale : créateur de thèmes et d’extensions, consultants et agences, hébergeurs, traducteurs, organisateurs de WordCamps, etc.

J’ai eu la chance de faire partie de la centaine de participants, et j’en profite pour remercier encore une fois Jane, Andrea et les autres organisateurs de m’avoir invité à l’évènement.

L’évènement

Loin d’être une conférence durant laquelle la majorité écoute les discours d’une minorité, ce premier Sommet (car j’espère qu’il y en aura d’autres !) était organisé sous la forme d’une succession de conversations (selon les mots de Jane, « A Conference of Conversations ») : de la même manière que pour un barcamp, chaque participant était invité à proposer un sujet qu’il/elle souhaitait voir aborder pendant la journée, et les idées étaient ensuite combinées et réparties sur un tableau listant les différentes conversations. Ensuite, libre à chacun de prendre part à la conversation où sa présence lui semblait la plus utile, ou de laquelle il souhaitait tirer le plus d’information.

Pas moins de 13 tables attendaient les participants pour des échanges de 45 minutes sur le sujet proposé — il fallait bien ça vus la somme de sujets abordés et le nombre de participants.

Chaque conversation disposait d’un meneur/modérateur et d’un scribe, ce dernier étant chargé de prendre des notes afin de publier ensuite une transcription des échanges.

En effet, tous ces échanges ne sont pas perdus sous forme de paroles en l’air : non seulement chaque meneur ou scribe devant  rapporter un état de lieu du sujet abordé et des problèmes rencontrés, mais également proposé au moins une action pour faire avancer le sujet. À la fin de la journée et de la cinquantaine de conversations notées, les objectifs sont nombreux pour les mois à venir, mais l’enthousiasme était palpable !

La journée s’est terminée par une présentation de WordPress 3.5 par Andrew Nacin (l’un des principaux développeurs de WP), et une mini-conférence ouverte de Matt Mullenweg (fondateur du projet WP).

Les conversations

Les transcriptions n’ont pas encore été mise en ligne (la conférence s’étant déroulée à huis-clos et chacun pouvait s’exprimer librement, donc il faut s’assurer qu’aucune information sensible ne soit publiée), mais les résumés des conversations de la matinée et celles de l’après-midi ont très rapidement été mis en ligne. En voici la liste en français :

  • Accessibilité
  • Équipe de vérification des thèmes
  • Améliorer les guides d’utilisation (handbooks)
  • Travailler avec les hébergeurs de WordPress
  • Rendre WordPress plus global *
  • Amélioration de l’internationalisation
  • Utiliser WordPress en tant que framework de développement
  • Contribuer au développement sans que cela devienne un travail à temps plein
  • Améliorer le déploiement de WordPress
  • Le Codex
  • Transparence de la WordPress Foundation *
  • Applications mobiles
  • Dépendances des extensions
  • La licence GPL
  • WordCamp.org *
  • Extensions commerciales et contrôle de qualité
  • Comment les développeurs de petites extensions peuvent se faire de l’argent sans vendre leur âme ?
  • Le futur du multisite
  • Comment les sociétés qui « profitent » de WordPress peuvent « rendre » au projet
  • JavaScript
  • Les problèmes face au changement de thème
  • Performance et sécurité des extensions
  • Les extensions abandonnées
  • Les femmes dans la communauté WordPress
  • Meetups et rencontres *
  • Améliorer les mises à jour

J’ai ajouté une étoile pour les discussions auxquelles j’ai assisté.

A la fin de la matinée ainsi qu’à la fin de l’après-midi, les scribes de chaque discussion ont résumé celle-ci pour tous les participants, indiquant les points forts et les actions à mettre en place.

S’en est suivi une démonstration de WordPress 3.5 par Andrew Nacin assisté de Daryl Koopersmith (le gestionnaire de média va changer votre vie !). Puis, Matt Mullenweg a fait une petite présentation invitant les participants à réfléchir sur les manières de maintenir WordPress à son niveau de popularité pour les 5 ans à venir — ce qui est très réfléchi, le projet WordPress allant bientôt fêter ses 10 ans. Pour lancer les réflexions, il a proposé quelques approches. Enfin, un temps de question/réponse à été lancé, où chacun a pu s’exprimer librement, s’adresser aux développeurs ou aux autres participants, et tant de faire passer un message ou au moins de faire réfléchir sur un sujet qui lui importe.

Pour terminer la conférence, la traditionnelle photo de groupe (ici prise sur la page Facebook de Lisa Sabin-Wilson) :

Tous les participants du WordPress Community Summit 2012

Après cela, ce fut bière et copieux dîner pour tous dans un restaurant du coin… duquel votre serviteur a dû partir pas trop tard, devant reprendre l’avion dès le lendemain matin.

Les photos

Mon avis

Allons, je vais arrêter d’être objectif et terne, et finir par donner mon point de vue sur cet évènement :)

J’ouvre en précisant que j’ai été sponsorisé pour venir, et n’ai donc pas eu payer pour le billet d’avion ou le logement, à la différence d’autres participants — qui, eux, étaient des professionnels de WordPress, ou travaillaient pour des sociétés pouvant justifier une telle dépense.

J’ai été surpris d’être invité. Je ne me crois pas vraiment important dans le monde WordPress dans sa globalité — je fais mon boulot, disons. Pourtant, des membres de la communauté ont proposé mon nom, qui a été choisi par les organisateurs. En cela, je suis très reconnaissant à ceux qui m’ont permis de participer. M’a-t-on expliqué que ce sont mes multiples casquettes (traducteur depuis mai 2004, responsable de communauté, organisateur d’évènements, co-auteur de livre, ami de Michel V…) qui rendaient ma présence sinon essentielle, du moins utile — ça, et le fait que je suis quand même très sympa ;)

Je ne connaissais pas beaucoup de gens sur place (une petite dizaine sur la centaine de présents), alors que la plupart des participants se connaissaient déjà au moins en ligne. Le décalage horaire aidant, je me suis demandé si ma présence étant vraiment utile. J’ai malgré cela rencontré beaucoup de participants qui sont venus à moi spontanément, avec qui j’ai partagé et qui m’ont donné l’occasion de partager avec eux, et dans l’ensemble nous nous sommes mutuellement élevés grâce à ce Sommet. J’y ai découvert des gens vraiment enthousiastes et impliqué, et ai du coup redoublé d’enthousiasme pour ce petit CMS qui nous préoccupe.

L’enthousiasme était un mot-clef, je pense. Par la force des choses, ce Sommet a regroupé un grand nombre de motivés : développeurs, designers, traducteurs, têtes de communautés locales, freelance, employés d’Automattic ou de société travaillant principalement avec WordPress… J’ai senti notamment que les têtes d’affiche du projet WordPress (un grand nombre d’employés d’Automattic, mais pas que) voulaient vraiment bien faire, et pas mettre des bâtons dans les roues. Une vraie passion pour la communauté, une vraie envie d’aider chacun à améliorer les choses et à s’améliorer…

Je pense que cet évènement a dû être une bouffée d’oxygène pour beaucoup de participants, et un rappel à l’ordre : nous ne faisons pas qu’avoir un hobby hebdomadaire ou un boulot quotidien centré autour de WordPress, nous avons également une responsabilité réelle de faire mieux et de rendre la vie plus facile pour les utilisateurs du projet. Aucune question mercantile ou commerciale derrière chacun parole, chacun était là pour le bien de tous. C’était une leçon d’humilité pour beaucoup, et ma foi, j’ai l’impression d’être un bisounours en disant cela, mais cela faisait du bien de se retrouver entouré d’esprit si impliqués et si volontaires, tous visant à donner plutôt qu’à prendre. Ceux qui sont déjà allés à la conférence Paris-Web peuvent peut-être comprendre le sentiment dont je parle :)

Bref, un très bon évènement, essentiel pour la communauté mondiale, et j’espère qu’elle portera bientôt ses fruits.

Deux jours de voyage pour un jour de conférence, mais je ne regrette rien ! :)

Remerciements

À nouveau, un grand merci à Jane Wells, Andrea Middleton et toute l’équipe organisatrice pour leur gentillesse et leur disponibilité. Même chose pour tous les participants, en fait, même les « têtes d’affiche » : personne n’était là pour avoir la grosse tête, et c’était assez rafraîchissant.

L'auteur :

Mainteneur de la traduction en français de WordPress. Son blog perso.

Informations annexes à l'article

Cet article a été publié le Mardi 13 novembre 2012 à 21:32 et est classé dans Blog, Evènements.

Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0.

Les commentaires et pings sont fermés.

Article lu 5 664 fois.

Méta

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading ... Loading ...
Imprimer cette article Envoyer cet article à un ami

10 commentaires

  1. merci pour ce résumé, on voit que WordPress ne se contemple pas de son succès, il continue à vouloir s’améliorer, c’est bien bravo.

  2. Merci Xavier :-) C’est bien que tu ais pu y aller et que WordPress ne soit pas US-centric.

  3. Merci Xavier pour ce résumé et retour d’expérience qui permet de tenir informée la communauté des utilisateurs WP francophones.

    Autrement:
    1/ c’est comment -et pour quand- WP 3.5 ?
    2/ ce 1er sommet WP a eu lieu dans une église ? (ça y ressemble drôlement)

  4. Jean-Pierre : la 3.5 est toujours prévue pour le 5 décembre. Quant au comment… tu peux télécharger la beta 3 (sortie hier) pour te faire une idée :)

    Et oui, le sommet a eu lieu dans une église ! Plus précisément, à la Tybee Island Wedding Chappel qui, pour l’anecdote, avait été construite pour le film The Last Song (avec Miley Cyrus) et a été rachetée par la ville pour devenir une salle à louer, plutôt que de la voir détruite :)

  5. Merci de nous faire partager ce « sommet ». Automattic est vraiment un modèle d’entreprise incroyable, humain et responsable. Ça fait un moment que je cherche une faille, mais je ne trouve pas ;-) Pourvu que ça dure…

  6. Merci pour ce retour Xavier, article intéressant qui donne encore plus envie de s’investir à fond dans WP et sa communauté :)

  7. Super resumé.

    Ils t’ont invité parce que:

    1. Tu ne vis pas de WordPress
    2. Tu contribus depuis longtemps
    3. Tu fais des super résumés ^^
    4. Tu es plutôt agréable, non?

    Quelles sont les priorités ou quand elle seront publiées? À travers les sites make.wordpress/… ?

  8. Kim : tout est publié au fur et à mesure sur http://make.wordpress.org/summit/
    Et, oui, certains points amènent la création du site make.wp.org, par exemple http://make.wordpress.org/events/ qui a reçu beaucoup de nouveaux posts depuis quelques jours.

  9. je vous de m avoir accepte sur wordpress community

  10. J’aiperdu une page par inadvertance, comment la retrouver.

    Ou est la corbeille

Les commentaires sont fermés.

écrire un commentaire

Aucun rétrolien